Jean-François Autié, coiffeur de Marie-Antoinette, décapité et mort 26 ans plus tard…

Jean-François Autier ou Autié, dit « Léonard », né en 1758 à Pamiers, guillotiné à Paris le 25 juillet 1794, est le cadet de trois frères perruquiers français.

Les trois frères exercèrent d’ailleurs à Paris, prenant tous le surnom de « Léonard » ce qui créa souvent quelques confusions.

Coiffeur de la Reine Marie-Antoinette, il est entré dans l'Histoire pour avoir causé par son imprudence, selon certains, l’échec de la fuite de Louis XVI à Varennes.

Coiffeur de la Reine Marie-Antoinette, il participa avec Rose Bertin aux conférences qui édictaient les modes nouvelles. Il fut le créateur de la très stupéfiante coiffure à la « Belle Poule ».

Il s’imposa très rapidement à Paris comme l’arbitre de l’élégance capillaire, donnant à ses coiffures des noms ridicules, trouvés ravissants par les élégantes de l’époque. Il créa ainsi les « poufs », « toquets en lubie » ou « valgalas ».

 

Deux fois mort…

Il entra également dans l’Histoire pour une autre raison… mourant officiellement deux fois.

Condamné à mort deux jours avant la chute de Robespierre pour avoir précédé la Reine sur la route de Montmédy, il figure, avec André Chénier,  sur la liste des guillotinés du 7 thermidor an II, 25 juillet 1794 et inhumé au cimetière de Picpus, à Paris.

Pourtant, en 1814, de retour de Russie après 20 ans d’absence, il garda le silence et devint ordonnateur des inhumations en 1818.

Il mourut à son domicile, rue Saint-Thomas du Louvre, le 24 mars 1820.

 

À voir également dans le département

Le pays de l'Ours

placeErcé - Ariège 
label Z'animaux  
Philippe Faur

Les glaces au caviar, foie gras et autres douceurs de Philippe Faur

placeSaint-Girons - Ariège  
label Gastronomie [à manger]  

L'Affabuloscope, espace d’Art Métahistorique

placeLe Mas d’Azil - Ariège
 
label Etonnant... non ?  

Dieu n'aime pas les femmes adultères...

placePays de Foix – Ariège 
label Légendes, histoires & Trésors  

Nos partenaires