Les courses camarguaises, au rendez-vous de la tradition

La course camarguaise est pratiquée, selon une tradition qui remonte au Moyen Âge, dans une région qui s'étend bien au-delà du pays camarguais, des portes d'Avignon jusqu'à Montpellier, réunissant autour du delta du Rhône une partie du Languedoc, et de la Provence.

L’origine de la course est le « jeu taurin » où animaux de toutes sortes et valets de ferme se mêlent pour combattre et jouer avec le taureau.

Le plus ancien témoignage sur l’origine de la course camarguaise remonte en 1402 en Arles.

Une course avait été donnée en l’honneur de Louis II, comte de Provence. Un peu plus tard, vers la fin du 19e siècle, on s’adonne à un jeu taurin moins cruel où l’homme seul joue avec le taureau et on fixe les attributs sur les cornes du taureau, fleurs, foulards, cocardes tricolores aux couleurs de la manade destinés à être enlevés par les jeunes amateurs.

La course camarguaise est un jeu d'adresse une tradition d'esquive et de bravoure où l'animal et le « razeteur » se donnent en un étonnant ballet. 

Le razeteur, récupère les cocardes, ficelles et glands placés sur le front du taureau. L'animal n'est aucunement blessé, encore moins mis à mort !

Au contraire, il est le roi de l'arène ! 

De Mars à Novembre, les arènes et les villages vivent aux sons des musiques, cris, applaudissements, sifflets…

C'est la saison de la « bouvine », des fêtes votives et des courses camarguaises.

 

La Course camarguaise

La porte du toril s'ouvre et le taureau s'élance dans l'arène. Les razeteurs enlèvent les attributs avec leur crochet, selon l'ordre suivant : la cocarde, les glands, le frontal et les ficelles.

Abrivado
C'est l'arrivée des taureaux. Les gardians traversent le village en encadrant les taureaux.

Bandido
Après la course, les taureaux encadrés par les gardians, sont lâchés dans les rues de la ville. Attention à bien respecter les consignes de sécurité et la Charte des Manadiers.

Manade
Le terme manade désigne à la fois le troupeau de taureaux, la propriété et les pâturages.
Les manadiers accueillent les visiteurs pour une promenade à cheval, une ferrade, des jeux taurins.

Ferrade
C'est le marquage des jeunes taureaux au fer rouge. On lui coupe un morceau d'oreille « escoussure » comme contre-marque.

 

Fédération Française de la Course Camarguaise

485, rue Aimé Orand

30000 Nîmes
Tél. : 04 66 26 05 35

http://www.ffcc.info/

À voir également dans le département

La Mer de Rochers, paysage lunaire

placeSauve - Gard 
label Archéologie et vieilles pierres  

Le Musée du Bonbon Haribo

placeUzès - Gard 
label Musées & Collections  
Poissons tropicaux

Le Seaquarium, le monde la mer à la portée de tous

placeLe Grau du Roi - Gard 
label Z'animaux  

Les Cascades du Sautadet

placeLa Roque-sur-Cèze- Gard 
label Curiosités naturelles  

Nos partenaires