Charles Trénet reprend vie sur une aire d'autoroute

Les autoroutes entre Toulouse-Narbonne et Perpignan sont très musicales. Sur l'autoroute A 61, à hauteur de Narbonne, Francis Cabrel célèbrent les statues géantes des chevaliers cathares, sur l'A 9,  au niveau de Loupian, c'est Geoges Brassens qui est à l'honneur et voici  qu'une magnifique statue en bronze de Charles Trenet a été inaugurée  par Vinci Autoroutes sur l’aire de repos de l’autoroute de Narbonne-Vinassan Sud, dans le sens Montpellier-Espagne.

Réalisée Pascale et Thierry Delorme, cette statue rend hommage à celui qui, originaire de Narbonne, était surnommé « le Fou chantant ».

Les œuvres des sculpteurs Pascale et Thierry Delorme, disposées tout au long d’un parcours artistique, invitent les voyageurs d’un jour à se promener au travers de la vie et l’œuvre du « Fou chantant ». 

Les visiteurs pénètrent dans l’univers enchanté de Charles Trenet dès leur entrée sur le parcours jalonné par des plaques sculptées qui retracent son histoire et mettent en scène ses chansons.

Poète, chanteur, comédien, peintre, l’auteur de « Y’a de la joie » et « Boum » était un artiste aux multiples facettes dont l’œuvre célèbre la joie du voyage sur la « grande route de la liberté ». 

Des milliers de voyageurs pourront désormais emprunter la « Route nationale 7 » en direction de la mer – chansons dont les textes parcourent le site – via l’aire de Narbonne-Vinassan Sud. 

Si l’A9 avait existé à son époque, Trenet aurait volontiers chanté la suite de son tube « Route nationale 7 » !

L'installation, directement inspirée de la chanson « Le jardin extraordinaire », permet de découvrir  une statue en bronze à l’effigie de Charles Trenet, souriant avec son célèbre chapeau mou et son doigt levé. 

Près de la statue, des bancs en pierre accueillent les promeneurs qui souhaitent faire une pause chantante en compagnie de l’artiste. Par ailleurs, de petites sculptures métalliques sur socle représentent différents moments de la vie du chanteur.

Charles Trenet est né à Narbonne le 18 mai 1913. 

Sa maison natale  est à découvrir à Narbonne.

Il est aujourd’hui possible de visiter la maison où l’auteur de « Douce France » a passé toute son enfance.

Située au n°13 de l’avenue Charles-Trenet, cette « maison aux volets verts » attend le visiteur.   

 

Tél. : 04 68 58 19 13. 

 

musees@mairie-narbonne.fr

 

À voir également dans le département

Le Gouffre géant de Cabrespine

placeCabrespine - Aude 
label Curiosités naturelles  

Notre-Dame-des-Auzils, en mémoire des marins perdus

placeGruissan - Aude 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
Roland Feuillas

Le boulanger rejoint le curé dans la légende

placeCucugnan - Aude 
label Gens d'ici  
Un château qui impose le respect

Le Château Villerouge-Termenès

placeVillerouge-Termenès Aude 
label Pays cathare  

Nos partenaires