logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Nouvelle Aquitaine / 87-Haute-Vienne / L'affaire du retable d'or / imprimer l'article
Châlus – Haute-Vienne

L'affaire du retable d'or

  • L'affaire du retable d'or Richard Cœur de Lion
    Richard Cœur de Lion
  • L'affaire du retable d'or Mort de Richard Cœur de Lion
    Mort de Richard Cœur de Lion
  • L'affaire du retable d'or Châlus
    Châlus

En l’an 1199, Richard Cœur de Lion, Roi d’Angleterre, mit le siège devant la citadelle de Châlus, tenue par Adhémar de Limoges, un des ses féaux. Ce château est le symbole de la résistance des Vicomtes de Limoges face aux Plantagenêt.

La raison de ce siège, la cupidité de Richard Cœur de Lion, attiré par un important trésor antique, une sorte de retable en or massif pour certains historiens ou des statues romaines également en or massif pour d'autres, qui auraient été découverts dans les champs entourant la ville.

Or, en droit féodal, ce trésor devait revenir au suzerain de la terre, donc à Richard Cœur de Lion. Lors du siège, le roi d'Angleterre fut mortellement touche par un carreau d'arbalète tiré des remparts, vraisemblablement par un certain Pierre Basile. La pointe de métal ne pouvant être extraite, Richard cœur de Lion fut victime d’une infection, puis d’une gangrène et mourut le 9 avril 1199, après 10 jours d’agonie, sur la route de Poitiers, veillé par sa mère Aliénor d’Aquitaine.

Entre-temps, le trésor fut à nouveau caché et les soldats de la garnison de Châlus furent tous pendus pour avoir organisé la soustraction du trésor.
En 1963, un paysan des environs de Châlus découvrit, en labourant son champ, des monnaies antiques, fort probablement les économies de quelques riches propriétaires Gallo-Romain. Cette trouvaille relança l'affaire du trésor de Châlus. Les historiens pensent que le retable serait toujours caché là où Adhémar de Limoges le fit murer pour le protéger des assauts des Anglais, quelque part dans les ruines du vieux. Ou alors peut-être que le retable serait enfoui au lieu-dit Loriot là, où quelques monnaies antiques ont été découvertes et sont encore à découvrir.

Les entrailles de Richard Cœur de Lion reposent en la chapelle du Château de Châlus Chabrol. Ce  château a appartenu à d’illustres familles, les Sully, d’Albret, Borgia et Bourbon, notamment.

Parmi les personnalités célèbre de Châlus, il faut citer notamment Pierre Desproges qui y venait souvent et dont le collège porte son nom et Lawrence d’Arabie qui, a fêté ses 20 ans à Châlus, lors de son tour de France à bicyclette. Il était venu visiter le château où mourut Richard Cœur de Lion.

 

Office de Tourisme des Monts de Châlus

28, avenue François Mitterrand,

87230 Châlus

Tél. : 09 60 07 30 07

 

Accueil.ot@montsdechalus.fr

 

http://www.tourismemontsdechalus.fr/

  • L'affaire du retable d'or Châlus
    Châlus
  • L'affaire du retable d'or Le Château
    Le Château
  • L'affaire du retable d'or Le Château
    Le Château
  • L'affaire du retable d'or Le gisant de Richard Cœur de Lion
    Le gisant de Richard Cœur de Lion
  • L'affaire du retable d'or
  • L'affaire du retable d'or

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités