logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 48-Lozère / Le Mausolée romain de Lanuejols, deuxième monument funéraire romain en France / imprimer l'article
Lanuejols - Lozère

Le Mausolée romain de Lanuejols, deuxième monument funéraire romain en France

À l'entrée du village de Lanuejols, se trouvent les vestiges d'un des rares mausolées gallo-romains conservés en France. Le mausolée est signalé pour la première fois en 1254 et est, à cette époque, presque entièrement enseveli sous les éboulis. Selon les historiens, le tombeau romain de Lanuéjols daterait donc du IIIe siècle et aurait été élevé à la mémoire de Lucius Pomponius Bassulus et de Lucius Pomponius Balbinus par leurs parents, Lucius Julius Bassianus, leur père et Pomponia Regula, leur mère..

Cette famille vraisemblablement d'origine syrienne a été introduite à la cour de Rome par l'empereur Septime Sévère.



En 1813, le préfet de Mende s'oppose au prélèvement de pierre de la part du propriétaire. Le mausolée est alors totalement dégagé, mais en 1817 un ravinement l'ensevelit à nouveau.

Classé monument historique en 1840 il fait l'objet de campagne de fouilles et de restauration à partir de 1855, révélant un monument de plan carré, flanqué au nord, à l'est et au sud de trois niches. Le mur ouest est percé d'une porte surmontée d'un linteau gravé d’une inscription latine, « En l'honneur et à la mémoire de leurs pieux fils Lucius Pomponius Bassulus et Lucius Pomponius Balbinius, Lucius Julius Bassianus, leur père et Pomponia Regula, leur mère, ont édifié ce monument des fondations jusqu'au faîte et le leur ont dédié, ainsi que les édifices voisins ». « Au-dessus de la porte et du linteau, se trouve une baie semi-circulaire dont l'arc, ceint d'une archivolte, est décoré de génies ailés, d'amours nus, à demi couchés, soutenant les ailerons du cartouche à inscription, reliés par enroulements, de la volute desquels s'échappent des feuilles de vigne et grappes de raisin. Les retombées d'arc sont ornées de sculptures. Les quatre angles du carré sont décorés de pilastres d'ordre corinthien ».

En 1880, à 60 m plus au sud sont dégagés les vestiges d'un deuxième monument, le « Monument aux frises d'amours ». Les fouilles ont dégagé un certain nombre de blocs stockés de part et d'autre du site. Ces blocs sont attribués par les archéologues à un troisième monument.

Ce chef d’œuvre d’architecture constitue, par son état de conservation remarquable, le deuxième monument funéraire romain en France après celui de Saint-Rémy-de-Provence. 

 

 

 

Au Village 

48000 Lanuejols

 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités