La légende du Chevalier de la Croix Maron, inventeur de la double distillation

Jusqu’au début du XVIIla distillation du Cognac ne consistait qu’en une seule chauffe permettant d’obtenir le brouillis, liquide que l’on buvait agrémenté de plantes aromatiques. Ce sont les Hollandais qui, les premiers utilisèrent les alambics avant que les Français en améliorent la technique. Puis vint la double distillation.

La légende veut que ce procédé fut inventé par le Chevalier de la Croix Maron, Seigneur de Segonzac. Un homme fort pieux et quelque poète, qui fit le rêve que Satan tentait de voler son âme en la faisant bouillir et se vit en songe dans le chaudron du Malin.  Sa foi étant si profonde que l’âme du Chevalier résista à une première « cuisson ». Le Malin, pour arriver à ses fins, fut obligé de la soumettre à une deuxième « cuisson ». Quand il se réveilla, le Chevalier eut alors l’idée d’extraire l’âme de l’eau-de-vie avec une deuxième distillation.

Ainsi, dans la région de Cognac, s’est perpétuée cette légende sur l’origine de la découverte de la double distillation des eaux-de-vie de Cognac.

 

 

 

Vous souhaitez acheter l'Encyclopédie du cognac - vignes, alambics et chais ?

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

La chapelle

La chapelle de la commanderie templière Du Dogon

placeCressac Saint-Genis - Charente 
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  

Verteuil-sur-Charente et son riche héritage

placeVerteuil-sur-Charente - Charente 
label Bastides, Villes & villages  
La cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, symbole de l’art roman

placeAngoulême - Charente 
label Edifices remarquables Cultes religieux, mystiques & païens  

Le Cimetière médiéval, site templier ou non...

placeLigné – Charente 
label Cultes religieux, mystiques & païens Archéologie et vieilles pierres  

Nos partenaires