La légende des cloches de l’Eglise rupestre de Saint-Georges de Gurat

Le récit de l'histoire de ces cloches est rapporté par l’auteur Jean-Pierre Veyrat. Selon la légende, la construction de l’église Saint-Georges est impulsée par Saint Cybard, évêque d’Angoulême (504-581), lors d’une campagne d’évangélisation. La pauvreté des habitants est telle qu’ils ne peuvent pas payer un bâtiment conséquent pour honorer le Christ. Le Saint les incita alors à avoir un lieu de culte simple.

Les habitants creusent donc dans la roche en contrebas du petit hameau de Gurat au VI° siècle. Saint Cybard souhaitait dédier l’église au saint du jour où l’édifice est terminé. L’église étant achevée  le 23 avril, elle sera dévolue à Saint-Georges,

Le culte dans l’église Saint-Georges ne se pratique plus (ou presque) à partir des guerres de religions (1562-1598). Les huguenots, d’après la légende, décident d’épargner les cloches de l’église Saint-Georges, mais ont dû casser la roche pour les enlever. Elles ont été si dures à retirer que les protestants ont préféré les jeter dans le « gabare ».

Une autre légende plus fantastique rapporte que quand les assaillants ont cassé la roche pour prendre les cloches de l’église Saint-Georges, les cloches se sont envolées…

 

 

Route de Vendoire

16320 Gurat

Tél. : 05 45 64 75 93

 

mairie-de-gurat@wanadoo.fr

 

 

À voir également dans le département

La légende des cloches de l’Eglise rupestre de Saint-Georges de Gurat

placeGurat - Charente 
label Légendes, histoires & Trésors  

Le Cimetière médiéval, site templier ou non...

placeLigné – Charente 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
La cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, bijou de l'art roman

placeAngoulême - Charente 
label Edifices remarquables  

L’église souterraine Saint-Jean, creusée dans le roc

placeAubeterre-sur-Dronne – Charente 
label Edifices remarquables  

Nos partenaires