Le Château de Lavardens, monument vraiment historique

Classé Monument historique en 1961, le Château de Lavardens fut reconstruit par Antoine de Roquelaure, fidèle compagnon du Roi Henri IV, sur les ruines du château des Comtes d’Armagnac dont il ne subsiste aujourd’hui que quelques vestiges.

L’existence d’un château est signalée aux environs de 1140. Le premier châtelain connu est Géraud de l'Isle Arbéchan, vassal du Comte de Fezensac puis, par succession, le château devint propriété des Comtes d'Armagnac et forteresse royale sous la souveraineté tantôt anglaise, tantôt française.

En 1620, pour l'amour de sa jeune épouse Suzanne de Bassabat, Antoine de Roquelaure entreprend la construction du château actuel sur les fondations médiévales et s’entoure de deux grands architectes, Pierre Souffron, architecte général du roi, et Pierre Levesville l’un des architectes de la cathédrale d’Auch. Le château combine de façon unique le goût classique naissant avec la posture féodale maintenue.

Il meurt en 1625 ne voyant que le début de la reconstruction.

Puis, après une histoire mouvementée, le château connaît enfin le renouveau avec son classement aux Monuments historiques.

Le château retient l’attention par son exceptionnel parti de belvédère, obtenu grâce à un balcon développé sur trois façades, à l’abondant fenestrage d’immenses croisées et à des tourelles en surplomb. Conçu pour jouir de l’horizon le plus large, il est l’une des plus belles vues sur la Gascogne.

Le château présente notamment dix-sept salles aux pavements différents, composés de briques roses (terre cuite du pays) et de pierres taillées (calcaire clair du pays).

A voir également les tours ouest, véritable prouesses architecturale pour l’époque.
Depuis 1992, le château est ouvert au public toute l’année et propose, depuis 1998 par l’intermédiaire du CICAC, Centre International de Communication Artistique Contemporaine des expositions temporaires dont celle de l’an 2000, « Dans la lumière et la nuit de Camille Claudel » qui accueillera en deux mois et demi plus de 63000 visiteurs offre au château une nouvelle notoriété.

Le CICAC aujourd’hui présidé par Olivier Cebe, fin connaisseur et grand artisan de la cause du patrimoine.

Cette association a pour objectifs la restauration du château, l’organisation de manifestations artistiques dont des expositions, d’offrir un centre de résidence des arts de la scène et d’être un organisme de formation en partenariat avec le Conservatoire National de Toulouse, préparant l'insertion professionnelle des jeunes artistes de la scène lyrique et musicale,

 

 

 

Château de Lavardens

CICAC

32360 Lavardens

Tél. : 05 62 58 10 61

 

contact@chateaulavardens.com

 

 

http://www.chateaulavardens.com/

 

 

 

À voir également dans le département

La Gascogne au cœur…

placeAuch – Gers 
label Grands sites  
Fossé tourbeux avec Sarracenia

Elles sont belles et en plus elles mangent...

placePeyrusse-Massas - Gers 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  

Un château d'eau pour gîte

placeLagraulet - Gers 
label Cabanes, maisons, igloos et cie  
Musée d'Artagnan

Musée d’Artagnan Entre mythe et réalité

placeLupiac - Gers 
label Musées & Collections  

Nos partenaires