Des soufflets pour exorciser les démons se cachant sous les jupes des femmes

Remontant au Moyen-Age, la tradition des « Soufflaculs » n’a vraiment survécu aujourd’hui qu’à Nontron en Dordogne et à Saint-Claude dans le Jura.

Comme tout carnaval, il s’agit d’une farce au cours de laquelle le peuple s’affublait de masques et de déguisements et brocardait les riches et les puissants et notamment les moines et les prêtres…

A Nontron, on rencontre ainsi ces traditionnalistes, maquillés et vêtus en blanc, un soufflet à la main  chassant les mauvais esprits.

Selon Louis Le Cam « La Procession avait lieu pendant la période précédant le jeune du carême, au moment ou les ripailles et une certaine licence dans les mœurs étaient autorisées. Vraisemblablement les soufflets étaient destines a exorciser les démons se cachant sous les jupes des femmes de Nontron, les Nontronnaises ayant la réputation d’être légères et peu vertueuses.

Cette tradition serait par la suite tombée en désuétude ; elle aurait été exportée au Mexique par un ordre religieux, et remise en honneur dans le Jura et à Nontron, par les soldats du corps expéditionnaire de retour en France, âpres l’échec de la conquête de 1865. »

Selon M. Thibaud, une autre explication est plausible.

« Cette tradition serait une parodie irrespectueuse du zèle exorciseur des Pères du couvent de Saint Sauveur. Pour chasser l’Esprit du Mal des recoins ou ils le soupçonnaient de se dissimuler, les « Bons Pères », vêtus de blanc et munis de soufflets, se suivaient en procession, soufflant énergiquement dans tous les endroits qui leur paraissaient susceptibles d’abriter les démons.

La tradition des soufflets, tout comme le carnaval, avait lieu à l’approche du carême. Durant cette fête (mascarade), le peuple se déguisait de manière à se moquer des riches, des ecclésiastiques et des puissants. Aujourd’hui la mascarade des soufflaculs est l’occasion de moments de folies et de fêtes dans la ville de Nontron. Le port de la jupe est obligatoire pour les femmes par arrêté municipal et les maris cocus (traditionellement) s’affublent de chemises de nuit et de bonnets de coton pour souffler (avec un soufflet) sous les jupes des femmes. Cela donne lieu à moults débordements. Une parade est organisée au son de fanfares dans le village et vous pourrez assister le soir à la remise de la sardine valeureuse et à la crémation du soufflacul en chef : Buffadou. »

 

La parade des soufflaculs a lieu aujourd’hui le premier week-end après Pâques et attirent de nombreux curieux.

  

http://www.tourisme-nontron.fr/

À voir également dans le département

Lascaux 4 ou la résurrection d’un site historique millénaire

placeMontignac - Lascaux - Dordogne 
label Curiosités naturelles  

Nid Perché, une entreprise qui fait feu de tout bois…

placeSainte Sabine – Dordogne 
label Gens d'ici  
Maison Blanche en Dordogne

Rastignac ou Jefferson

placeLa Bachellerie - Dordogne
 
label Etonnant... non ?  
Belvès, ville du Pape

Belvès, la ville du pape

placeBelvès - Dordogne 
label Bastides, Villes & villages  

Nos partenaires