logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Provence Alpes Côtes d'Azur / 83-Var / La Chartreuse de la Verne, édifice remarquable / imprimer l'article
Collobrières - Var

La Chartreuse de la Verne, édifice remarquable

Fondée en 1170, à l'initiative des évêques de Toulon et Fréjus, la Chartreuse de la Verne se situe sur l’emplacement d'un ancien prieuré abandonné qui portait déjà le nom de Notre-Dame de la Verne.

La première église romane y fut consacrée le 3 octobre 1174.
Isolée, la Chartreuse fut incendiée en 1214, 1271 et 1318 et subit de nombreux assauts destructeurs des pillards, des seigneurs alentours et aussi des Sarrazins, sans oublier les guerres de religions en 1577.

Grâce aux Chartreux elle fut reconstruite et étendue jusqu'en 1789. Puis sous la révolution française tous ses biens furent mis sous séquestre en 1790 et les Chartreux furent contrait à l'exil en 1792. L'histoire religieuse de la Chartreuse, placée sous le vocable de la Vierge de Notre-Dame de Clémence avait duré un peu plus de dix siècles.

En 1921 la chartreuse fut classée monument historique au titre de « vestiges dans la forêt » à l'exception de certains bâtiments qui servaient d'exploitation agricole et de bergerie.

Les travaux de rénovation commencèrent en 1969 grâce à l'association des « Amis de la Verne » créée en 1968. En 1983 un bail emphytéotique a été signé entre l'Etat et la congrégation des moniales de Bethléem, de l'Assomption de la Vierge et de Saint-Bruno.

La Chartreuse de La Verne offre de nombreux points de grand intérêt.

Dès l’entrée la porte monumentale en pierre de serpentine. Puis la salle d’accueil qui abrite la caisse et la boutique d'artisanat et se trouve dans la porterie qui servait à l'époque de stockage pour les légumes, fruits et diverses réserves.

La grange ensuite, l’une des plus hautes salles de l’ensemble, la boulangerie et son très grand four à pain, la chapelle de l’Adoration, espace de recueillement et de prières pour les visiteurs, aménagée dans les anciennes souillardes.

Poursuivant la visite, vous pourrez voir le perron de l’huilerie et les remparts qui offre une vue magnifique sur le massif des Maures.

Le petit cloître n’est pas accessible mais vous pourrez le voir derrière une baie vitrée en vous rendant à l'église romane. Que vous pourrez admirer depuis une mezzanine.

La visite vous entrainera ensuite vers les chapelles latérales du XVIIe siècle

qui vous permettra d’admirer le grand cloître de solitude puis les cellules des moniales, cœur du monastère autour de sa galerie de 90m.

Enfin, il ne faut pas oublier la cellule témoin, composée de la pièce de l'Ave Maria, d'un promenoir, d'une chambre (cubiculum), d'un atelier et d'un petit jardin et du cellier, très belle et grande pièce voutée et pavée, havre de silence et fraicheur.

 

Chartreuse de la Verne

83610 Collobrières
Tél. : 04 94 43 48 28

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités