La légende du Sanglier ou la naissance de Salies-du-Béarn

Selon la légende, Salies-de-Béarn aurait été découverte suite à une partie de chasse. En effet, un sanglier traqué aurait échappé à ses poursuivants puis retrouvée dans un marécage quelques jours plus tard en train d’agoniser, les soies couvertes de cristaux de sels. Dans un dernier souffle de vie, le sanglier leur aurait déclaré en béarnais « Si you nou eri mourt, arres n'y bibéré » : « Si je n'y étais pas mort, personne n'y vivrait.". Des mots gravés sur la fontaine du Sanglier, place du Bayaà.

C’est ainsi que les hommes auraient découvert la présence de l’eau salée à Salies-de-Béarn et s’y seraient installés, construisant des cabanes autour de la source. On les appela les « Salies ». Le premier établissement fut une simple maison béarnaise, la maison « Montesquiut » ou du « Grand Balcon », d’aspect gothique située à l’un des coins du bassin du Bayaà où l’on peut la voir encore aujourd’hui.

La fontaine du Sanglier devint l’emblème de la cité.

 

 

Office de tourisme du Béarn des Gaves
18 Place de la Trompe,  

64270 Salies-du-Béarn
Tél. : 05 59 38 00 33


salies@bearndesgaves.com

 

http://www.tourisme-bearn-gaves.com/content/la-l%C3%A9gende-du-sanglier

À voir également dans le département

Les stèles du cimetière d’Ainhoa, très bel exemple de l’art funéraire basque

placeAinhoa – Pyrénées-Atlantiques 
label Archéologie et vieilles pierres  

La turlutte au chocolat et autres douceurs

placeMaison basque Pyrénées-Atlantiques  
label Etonnant... non ?  

Le Vino griego à l'heure autrichienne

placeBayonne - Pyrenées-Atlantiques 
label Etonnant... non ?  

La Benoite en la benoîterie de Bascassan

placeBascassan – Pyrénées atlantiques 
label Gens d'ici  

Nos partenaires