Une source miraculeuse pour une princesse mérovingienne

L’histoire commence vers 615 quand Enimie, princesse mérovingienne, sœur du Roi Dagobert, d’une très grande beauté préfère vouer son âme à Dieu plutôt que de répondre aux avances de ses prétendants. 
Son père Clotaire II lui ordonne de se marier avec l’un de ses barons. 
Enimie se réfugie alors dans une petite chapelle pour y prier Dieu qu’il lui épargne cette union non désirée. 
La belle fut alors exaucée et, atteinte de la lèpre, s’en trouva défigurée   
Adieu, promis et prétendants.
Devant l’horrible visage de la dame, ceux-ci s’éloignèrent. 
Toutes les nuits un songe vient la perturber, une voix lui conseillant de se baigner dans l’eau miraculeuse de la fontaine de Burle. 
Ce qu’elle fit après une longue chevauchée, au creux d’une vallée inconnue et inhabitée. 
Elle retrouva alors sa beauté qu’elle perdit en voulant retourner chez son père. 
Après plusieurs baignades réparatrices et plusieurs tentatives de retour toujours aussi  enlaidissantes, elle décida de rester sur place et de prier dans une grotte. 
Elle réalisa alors de nombreux bienfaits et miracles et connut une telle renommée qu’un village s’établit sur place, le village de Sainte-Enimie. 
La fontaine de Burle est toujours visible lorsque l’on visite Sainte-Enimie. 
Quant à notre princesse, avant d’être canonisée, elle dût affronter le Diable au Pas de Soucy. 
Mais ceci est une autre légende…

À voir également dans le département

La Canourgue

La foire aux célibataires

placeLa Canourgue – Lozère 
label Etonnant... non ?  

L’Aven Armand, une des plus belles grottes de France

placeHures la Parade - Lozère
 
label Curiosités naturelles  

Tuffery, le fabricant de jeans français le plus ancien

placeFlorac – Lozère 
label Records : Les + et les -  

La Maison des Vautours, véritable musée des vautours

placeMeyrueis - Lozère 
label Musées & Collections  

Nos partenaires