logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 46-Lot / Georges Héreil, le patron génial / imprimer l'article
Cahors – Lot

Georges Héreil, le patron génial

Georges Héreil, né le 28 août 1909 à Paris et mort le 4 décembre 1980 à Genève, en Suisse. Il a été enterré à Cahors. Il était juriste et président de sociétés.

Georges Héreil était à la tête de Sud Aviation lorsque la Caravelle a été lancée.

Après des études au lycée Gambetta de Cahors, à la fac de droit à Paris, il entre dans la vie professionnelle.

En 1946 il est nommé, à 39 ans, président de la SNCASE qui deviendra Sud-Aviation en 1957.

Il lance  la construction de deux prototypes de la « Caravelle », qui sera le premier moyen courrier à réaction français, mis en service le 15 mai 1959. Il décide aussi de la production des « Vampire » et des « Mistral », les premiers chasseurs à réaction français et celle des hélicoptères à turbine « Alouette ».

En 1963, il désapprouve la création du supersonique Concorde au détriment de sa chère Caravelle qu'il voulait décliner en une famille d'avions (comme le fera plus tard Airbus) et quitte Sud-Aviation. 

Il devient le patron de SIMCA, ex-filiale française de Fiat, et à l'automne 1966, Simca présente ses modèles Simca 1301 et 1501 ; au printemps 1967, le coupé 1200S ; à l'automne 1967, la Simca 1100 ; en février 1970, la Rallye...

Cette année-là SIMCA devient Chrysler France, Georges Héreil en devient le président.

Il sera vice-président de Chrysler International à Genève, puis à Détroit...

Il est, ensuite, président du conseil de surveillance de plusieurs groupes industriels importants.

Il mène aussi une petite carrière politique dans le Lot. Georges Héreil a été membre du conseil général  et après un contact avec Bernard Pons, Ministre lotois des Gouvernements Pompidou, il devient  propriétaire du  château de Mercuès, ancien palais des comtes-évêques de Cahors devenu un hôtel bien avant la guerre

Il   y  fait de gros travaux de réhabilitation pour le transformer en centre de stages pour Chrysler France.

Le château deviendra par la suite un des très beaux hôtels du Sud Ouest, propriété de la famille Vigouroux.

 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités