Le chêne dans son pigeonnier

C'est à Béceleuf dans les Deux-Sèvres que se trouve ce magnifique pigeonnier qui appartenait autrefois à la maison seigneuriale de Pouzay. Du domaine il ne reste plus que la terrasse, quelques éléments du château, les communs et notre pigeonnier à la toiture végétale.
Extérieurement, la vision est surprenante, à l'intérieur elle est encore plus saisissante !                                                  
Depuis bien longtemps, l'édifice construit par l'homme a été délaissé, abandonné et a perdu l’élément indispensable à sa survie, son toit.
A ciel ouvert, laissant passer l'eau et la lumière, le miracle de la vie  s'est produit en faisant germer et croître un gland  venu de nul part. Protégé par ce cylindre de pierre monumental, le petit chêne se devait de grandir vite pour dépasser son protecteur d'antan et devenir à son tour son bienfaiteur.
Avec force et vigueur le chêne a dépassé l'édifice, étendant son houppier à tout azimuts... Les deux monuments issus l'un du minéral, l'autre du végétal se sont associés pour résister à la destruction, l'autre à l'abattage.
C'est une curiosité du bocage Gâtinais.  
Il est classé arbre remarquable en 2007 par l'association A.R.B.R.E.S.
Avec 2700 niches ou boulins alignés du rez-de-chaussée à la charpente, le pigeonnier de Pouzay pouvait abriter 5000 pigeons. 

À voir également dans le département

Connaissez-vous le, SCOFA, une spécialité Niortaise bien mystérieuse ?

placeNiort – Deux-Sèvres 
label Etonnant... non ?  

Vivre dans une Meule de Foin

placeSaint-Aubin-le-Cloud – Deux-Sèvres 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

La bière Casse Cou, blanche ou rousse...

placeNiort – Deux-Sèvres 
label Rien que le nom m'amuse...  

Nos partenaires