logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Nouvelle Aquitaine / 23-Creuse / La résurrection du château de Boussac / imprimer l'article
Boussac – Creuse

La résurrection du château de Boussac

Construit au XIIe siècle sur un éperon rocheux, le château de Boussac a connu une histoire très mouvementée.
Il fut tout d’abord ruiné lors de la Guerre de Cent ans, puis rebâti,fortifié, embelli. par Jean 1er de Brosse, Maréchal de France, compgnon de Jeanne d'Arc, qui mourut ruiné et excommunié.
Il connut de nouveaux désagréments pendant la Révolution.
Puis il devint sous-préfecture, gendarmerie, annexe du champ de foire ou étaient parqués les cochons et fut sauvé de la ruine en 1965 et restauré de très belle façon par les actuels propriétaires, M. et Mme Blondeau qui y habitent aujourd’hui.
George Sand y résida à plusieurs reprises, notamment pendant la guerre de 1870 et y écrivit « Journal d’un voyageur pendant la guerre ».
M. Blondeau, féru de tapisserie a racheté la manufacture Saint-Jean à Aubusson.
Le château possède une belle collection de tapisseries d’Aubusson, du XVIIe siècle jusqu’à l’époque contemporaine.
Dans les premières salles on peut ainsi admirer des tapisseries de Jean Lurçat, Jean Picart et Dom Robert.
La visite du château, classé Monument historique permet d’apprécier sur quatre étages des cheminées monumentales armoriées, des tapisseries, une cuisine immense avec des ustensiles rares, des boiseries anciennes, des meubles d’époque ainsi que des collections  originales de cannes, bénitiers… 

 

Château de Boussac
Le bourg
23600 Boussac
Tél. : 05 55 65 07 62
chateaudeboussac@orange.fr

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités