De la voie romaine au Château Narbonnais : le Palais de Justice de Toulouse

Une nécropole carolingienne du VIIIe siècle, une collection de céramiques, vases et marmites du XIIIe siècle ainsi que les vestiges du château Narbonnais, le château des Comtes de Toulouse, sont réunis en un même lieu, au Palais de Justice de Toulouse, à l'angle des allées Jules Guesde et de la place du Parlement.
C'est à cette adresse que le château Narbonnais fut construit entre 1155 et 1175 sous l'initiative de Raymond V. Il sera bâti le long de l'enceinte romaine. La forteresse défendait l'entrée sud de la ville.
En 1443, Charles VII, roi de France, décide d'installer le Parlement de Toulouse et ce qui sera la Cour de Justice du Parlement qui traitait aussi bien des affaires civiles que criminelles.
L'affaire Calas sera instruite dans ces murs.
Gilbert Cousteaux, Président de Chambre et passionné d'histoire, explique l'évolution du Parlement :
« En 1576, l'emplacement libéré par la démolition du Château narbonnais est concédé provisoirement à des tenanciers de boutiques et de buvettes. La justice continue à être rendue au Parlement qui s'enrichit de nouveaux bâtiments.
La prison est édifiée entre 1822 et 1827, elle sera occupée par la gendarmerie à pied à partir de 1872.
En 1958, le tribunal de grande instance qui a succédé au tribunal de première instance est à l'étroit et les gendarmes quittent les lieux, ce qui permet une nouvelle extension qui sera suivi d'autres.
C'est en 1995 que la décision d'édifier le nouveau Palais de Justice est prise.
Il n'ouvrira ses portes qu'en 2008 du fait de l'énorme travail réalisé pour préserver tout ce qui a été découvert dans le sous sol ».
Les fouilles, menées par l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques préventives) ont mis à jour une partie des fondations du Château Narbonnais : 30m de long, 4m de haut et 2,40m d'épaisseur, bel exemple de fortification militaire.
La crypte de plus de 600m² est accessible depuis la salle des Pas perdus du nouveau Tribunal.
Dans cette crypte a été, aussi, retrouvée une partie de l'ancienne voie romaine vieille de 2.000 ans. 

Le nombre de places étant limité, les visites du Palais de Justice se font sur inscriptions auprès de l’office de tourisme au 08 92 18 01 80 ou par mail  : vestiges@toulouse-tourisme.com

Office du Tourisme de Toulouse,
Donjon du Capitole
Square Charles de Gaulle
31000 Toulouse 

http://www.toulouse-tourisme.com/

À voir également dans le département

Les jardins suspendus de la clinique Pasteur

placeToulouse - Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Aimez-vous le loto-bouses ?

placeMontjoire – Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Les cales de radoub, patrimoine mondial de l'Humanité

placeToulouse - Haute Garonne 
label Edifices remarquables  

Béatrice Saint-Jean, artiste plasticienne et « sorcière aimable »

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Gens d'ici  

Nos partenaires