Le château de Laréole, comme au temps des pasteliers

Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques en 1927, ce joyau de la Renaissance en décrépitude, était peu à peu tombé dans l'oubli.
En 1984, le Conseil Général  de la Haute Garonne décide d'acquérir ce monument en péril, pour sauvegarder et valoriser le patrimoine départemental.
Car le château témoigne de la riche époque des négociants de pastel toulousains et permet de traverser les époques, entre Moyen-Âge, Renaissance et période Classique. 
Le château est d'abord l'histoire d'une résidence de campagne d'un notable toulousain, Pierre de Cheverry. Héritier d'un riche marchand de pastel, Pierre de Cheverry, beau-frère de Pierre Assézat, appartient alors au microcosme toulousain des pasteliers.
En 1579, il fait appel à l'architecte en vogue Dominique Bachelier pour construire ce château, signe manifeste de sa réussite sociale. 
À l'intérieur, ne pas manquer la cheminée monumentale de la salle de réception ainsi que l'escalier d'honneur, de véritables chefs-d'œuvre où se retrouve l'alternance élégante de la brique et de la pierre. 
Au début du XVIIIe siècle, la famille Colomès devient propriétaire du lieu et aménage  un jardin à la française décoré de sculptures néoclassiques de Marc Arcis.
Concerts et expositions se succèdent au long de l'année. Le château de Laréole se trouve près de Cadours. 

L'accès au château est libre et gratuit. Il est ouvert au public de mai à septembre.

Château de Laréole
Tél. 05 61 06 33 58

chateaulareole@orange.fr

À voir également dans le département

Les Petites Filles Modèles... de Verfeil

placeVerfeil - Haute-Garonne 
label Gens d'ici  

The Good place Tattoo, premier « salon-musée » du tatouage à Toulouse

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Le Musée des Art'battoirs

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Musées & Collections  

Nos partenaires