Cet étrange peuple des Cagots

Pendant près de 800 ans, dans les Hautes-Pyrénées mais aussi en Ariège et dans le Pays Basque, le peuple des « Cagots » a vécu en paria.
Accusés de propager des maladies contagieuses, ils furent longtemps rejetés par la population française.
Ils étaient considérés comme appartenant à une race inférieure, dite « animale » qui les excluait de toute société.
Dotés d’un physique hors norme, réputés pour être de petite taille, mesurant entre 1m40 et 1m50 à l’âge adulte, ils avaient également un visage ingrat, avec des malformations, de grosses paupières et une calvitie précoce.
Cet aspect physique particulier faisait que les Cagots fascinaient autant qu’ils effrayaient.
Pendant très longtemps de nombreuses croyances occultes leur étaient accolées. Celle par exemple de posséder d’étranges pouvoirs de guérisseur.
En 1683, Louis XIV les affranchit de leur condition de cagots.
Si les derniers cagots ont disparu depuis le siècle dernier, il n’est pas rare de croiser certains de leurs descendants dans les régions du Sud-Ouest…

À voir également dans le département

La cabane du trappeur

placeAyzac-Ost – Hautes-Pyrénées 
label Cabanes, maisons, igloos et cie  

Aquensis, la cathédrale thermale

placeBagneres-de-Bigorre - Hautes-Pyrénée 
label Forme & Bien-être  
Peyragudes

James Bond dans les Pyrénées

placePeyragudes – Hautes-Pyrénées 
label Etonnant... non ?  
Dolmen

Bartrès : Le plus grand dolmen des Pyrénées et Bernadette

placeBartrès - Hautes Pyrénées 
label Bastides, Villes & villages  

Nos partenaires