Le berceau de Marianne, emblème de la République

Dans le village de Puylaurens, rue Foulimou, naquit et vécut Guillaume Lavabre, cordonnier troubadour. En octobre 1792, il baptisa la toute jeune république du nom de « Marianne », prénom très répandu à l'époque dans le pays occitan.
Sa chanson « La Garison de Marianna » fait donc date et permet au village de revendiquer à juste titre l'appellation de « Berceau occitan de la Marianne républicaine ».
En guise d'acte de naissance, les habitants de Puylaurens, dans le Tarn, ont en effet retrouvé le manuscrit d'une chanson révolutionnaire, « la Garisou de Marianno » (la Guérison de Marianne), écrite vraisemblablement en 1792, une dizaine de jours seulement après la fondation de la République. 

Il s'agit de la première apparition du prénom Marianne en tant que symbole de la République.
Ce chansonnier sans-culotte a certainement choisi le prénom Marianne en référence aux jeunes filles des campagnes, qui venaient à la ville comme bonnes et portaient souvent ce nom catholique, très répandu à l'époque. 
Les habitants de Puylaurens ont ouvert un musée dévolu à Marianne et organisent une exposition annuelle autour de la fête nationale et une fête à l'occasion des Journées du patrimoine . 

À voir également dans le département

Le Musée d'art sacré de Notre-Dame de la Drèche

placeLescure d'Albigeois - Tarn 
label Musées & Collections  
Marianne au fil des ans

Puylaurens, berceau de Marianne, emblème de la République

placePuylaurens - Tarn 
label Etonnant... non ?  

Quésaco la manouille ?

placeLautrec – Tarn 
label Gastronomie [à manger]  

La Cathédrale Saint-Alain

placeLavaur – Tarn 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Nos partenaires