Montcuq ne manque pas d'air...

Gagner sa vie en commercialisant « l'air de Montcuq », c'est possible. Antoine Deblay le fait très bien.
Ce Lotois d'origine a passé sept ans de sa vie dans le petit village d'à peine plus de mille habitants, rendu célèbre par Daniel Prévost et Le Petit Rapporteur 
Celui qui en parle le mieux c’est l’inventeur lui même :
« Idéal quand vous êtes en manque d’inspiration créative, l'Air frais de Montcuq vous plonge au fin fond de ce petit village du Lot afin de vous rafraîchir les idées. Attention, contenu irremplaçable, consommable qu’une seule fois. Ne pas laisser ouvert. Conditionné méticuleusement à la main, à Montcuq !
Afin de ne pas vider Montcuq de son air, chaque semaine nous limitons notre récolte à 10 litres d’air. Pour en faire profiter au maximum de personnes nous le conditionnons en petit pot métallique de 250 ml.
Nous ne plaisantons pas avec la qualité de l’air
Un temps légèrement ensoleillé et dégagé permet d'obtenir l’air le plus pur de Montcuq. Les boites sont remplies en extérieur dans la vieille ville, avec un temps de remplissage de 3h30 minimum ». 

À voir également dans le département


La renaissance de l'épice la plus chère du monde, le Safran

placeCajarc - Lot 
label Gastronomie [à manger]  
Ptérosaure

Cette étonnante plage aux Ptérosaures

placeCrayssac - Lot 
label Etonnant... non ?  

Le Musée du Rail de Cajarc

placeCajarc -Lot 
label Musées & Collections  

Nos partenaires