logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 31-Haute-Garonne / Le studio Condorcet : les secrets de « La maladie d'amour » / imprimer l'article
Toulouse – Haute-Garonne

Le studio Condorcet : les secrets de « La maladie d'amour »

  • Le studio Condorcet : les secrets de « La maladie d'amour » René Coll enregistre
    René Coll enregistre
  • Le studio Condorcet : les secrets de « La maladie d'amour »
  • Le studio Condorcet : les secrets de « La maladie d'amour » La nouvelle console
    La nouvelle console

Il était une fois, dans les années 70, un tube énorme, « La maladie d'amour » de Michel Sardou. La chanson a été enregistrée à Toulouse au Studio Condorcet.
Secret de fabrication, ce sont les toilettes du studio qui ont servi de chambre d'écho, de chambre de réverbération et qui ont donné ce son « made in Toulouse ».
En 1971, Jacques Cardona, qui a 25 ans,  crée le studio Condorcet  avec Roger Loubet, le chef d'orchestre de Michel Sardou,  les frères Jean-Michel et François Porterie. Condorcet devient un célèbre studio pour la qualité de son acoustique et son son  « à la californienne ». J
acques Cardona, disparu en 2008, sera aussi auteur-compositeur-interprète et producteur de musique.
Cardona compose et enregistre beaucoup : Claude François, Dick Rivers, Antoine, Hugues Aufray, Mike Shannon, Lara Fabian, Mike Brant, Michel Sardou, Daniel Balavoine. Tous se précipitent à Toulouse pour enregistrer.  Jacques Cardona  coréalise l'album Cadillac de Johnny Hallyday avec Étienne Roda-Gil. Et puis il sera, aussi, le producteur d'un orchestre de bal, « Les Goldfingers » qui deviendront « Gold » avec une série impressionnante de tubes : « Capitaine abandonné », « Plus près des étoiles », « Ville de lumière » et beaucoup d'autres
Véritable touche à tout de génie, Cardona  sera aussi  dans des productions tels Goldorak,  Ulysse 31  ou l'Inspecteur Gadget.
« La Maladie d'amour » a été enregistrée au premier studio  Studio Condorcet qui « à l'époque était dans un garage" se souvient Michel Sardou. Ce premier studio était au 36 de la Rue Condorcet. L'ancien studio-garage est devenu un immeuble. Au milieu des années 70 le studio migre Avenue de Lyon, à deux pas de la Gare Matabiau. Ce deuxième studio a été repris par le groupe toulousain Emile et Image. 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités