logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 31-Haute-Garonne / Picasso à Toulouse / imprimer l'article
Toulouse - Haute Garonne

Picasso à Toulouse

Le rideau de scène « La dépouille de Minotaure en costume d'Arlequin », est visible, de temps en temps, au Musée des Abattoirs de Toulouse qui en est le détenteur.
Dernières apparitions en 2013, pour les journées du Patrimoine, en 2015 au mois de février et jusqu'en janvier 2016.
Dans un soucis de conservation de l'œuvre,  « Picasso » n’est exposée que de temps à autre.
En juin 1936, Picasso accepte de réaliser le rideau de scène pour le 14 juillet de Romain Rolland, une pièce créée en 1902 et montée au Théâtre du Peuple pour célébrer symboliquement le premier 14 juillet du Front Populaire.
Les délais très brefs de la commande ne lui permettant pas d'exécuter une œuvre originale, il décide alors d'agrandir une petite gouache rehaussée d'encre de Chine, peinte le 28 mai 1936 : « La dépouille de Minotaure en costume d'Arlequin ».
Le rideau fut rapidement brossé dans la semaine précédant la première représentation, le 14 juillet 1936, grâce au talent de Luis Fernandez, peintre et ami de Picasso.
Picasso appose sa touche en guise de signature : il accentue la fermeté du trait par quelques éclats de peinture noire et donne vie aux personnages par l'adjonction de rehauts blancs dans la couronne de fleurs du jeune homme et dans l'habit d'arlequin.
En 1965, Denis Milhau,  Conservateur du Musée des Augustins de Toulouse, décide de faire une exposition sur « Picasso et le théâtre. »
Le peintre prête alors l'œuvre qui sera exposée aux Augustins.
En 1965 toujours, suite au succès de l'exposition, le conservateur demande au peintre, en visite à Toulouse avec son épouse Jacqueline, de lui prêter encore un moment le rideau de scène. « Qu'à cela ne tienne » rétorque l'artiste, « Je le donne à la Ville de Toulouse ».
Il a été restauré en 1994 grâce au mécénat de la BNP Paribas.

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités