Quand Léon Uturburu, Basque célèbre léguait une ile des Galapagos à Barcus …

Dans les année 1820, les frères Uturburu (l’orthographe peut varier d’un écrit à l’autre), natifs de Barcus, en Soule, décidèrent de partir faire fortune en Amérique.
L’un d’eux, Léon finança à plusieurs reprises Simon Bolivar, grand héros de l’Amérique latine et libérateur du Venezuela, de la Colombie, l’Equateur, le Pérou et la Bolivie de la domination espagnole.
Il entretint également toute sa vie, une correspondance avec Darwin.
Il rentre finalement à Barcus, pour y finir sa vie.
Au village, il lègue en 1860, un bel héritage.
Qu’on en juge :
«  Je lègue à la commune de Barcus : 200.000 francs pour les pauvres, ma maison, sur la place, et tous mes biens de l'Équateur, les moutons de Guayaquil et l'Île Florena. » décida-t-il.
Il faut dire qu’il avait fait fortune en Amérique et était devenu un personnage très important, notamment à Quito, en Equateur. Le Général Villemain, dont il avait financé l’insurrection, lui avait alors fait don de Florena, l’une des iles des Galapagos.
Les élus de la commune, mandatèrent en 1912, Léon Bérard et M. de Lonzie pour voir ce qu’il en était.
La guerre arrivé et l’on oublia…
Pourtant il y eut bien un legs tout ce qu’il y a d’officiel…
Barcus en Soule est-elle toujours propriétaire de l’ile Florena aux Galapagos… ? 

Mairie de Barcus 
Tél. : 05 59 28 90 80
Office de tourisme de Soule 
Tél. : 05 59 28 02 37
Office de tourisme d’Oloron-Sainte-Marie 
Tél. : 05 59 39 98 00

À voir également dans le département

L'entrée du saint des saints

Fromages à Monplaisir

placeLaruns - Pyrénées-Atlantiques 
label Gastronomie [à manger]  

A Artouste, le train le plus haut d'Europe

placeArtouste – Pyrénées-Atlantiques 
label Gares & Trains  

Les stèles du cimetière d’Ainhoa

placeAinhoa – Pyrénées-Atlantiques 
label Etonnant... non ?  
la coupe de bois à la scie (arpana)

Fort comme un basque

placePays – Basque – Pyrénées-atlantiques 
label Gens d'ici  

Nos partenaires