Pétain, pris à sa propre prison...

Le Fort du Portalet, ne pas confondre avec le Col du Pourtalet, a été édifié au sommet d'une falaise au XIXe siècle pour permettre la surveillance des passages entre la France et l'Espagne.
Lorsque l'armée a déserté les lieux, le fort est devenu un centre de vacances, puis le Maréchal Pétain le transforme en prison.
En 1941 le Maréchal y expédie Léon Blum, Paul Reynaud, Georges Mandel et Edouard Daladier.
Mais l'histoire est parfois cruelle... en 1945, c'est le Maréchal Pétain, lui-même, qui sera incarcéré dans ce fort qu'il avait fait aménager pour ses meilleurs ennemis.
Il y restera trois mois avant d'être transféré sur l'Ile d'Yeu où il finira sa vie en 1951.
En 2013,  la Communauté de communes de la vallée d'Aspe a reçu le Prix Vauban des mains du président de l'Association Nationale Vauban, Alain Monferrand. Ce prix qui récompense, soit des recherches universitaires, soit des restaurations, a été décerné pour le travail de sauvegarde et de réhabilitation du Fort du Portalet, acquis en 1999 par la collectivité.

 

www.tourisme-aspe.com 

À voir également dans le département

Emmanuel Poirmeur

Il vinifie son Egiategia sous la mer

placeSaint-Jean-de-Luz - Pyrénées-Atlantiques  
label Gastronomie [à boire]  

La légende du Sanglier ou la naissance de Salies-du-Béarn

placeSalies-du-Béarn – Pyrénées-atlantiques 
label Légendes, histoires & Trésors  
la coupe de bois à la scie (arpana)

Fort comme un basque

placePays – Basque – Pyrénées-atlantiques 
label Gens d'ici  
la coupe de bois à la scie (arpana)

Les jeux de force basque

placePays – Basque – Pyrénées-atlantiques 
label Fêtes & festivals, confréries  

Nos partenaires