La légende de Saint-Véran

Autrefois appelée Sainte-Marie-Madeleine, la commune de Saint-Véran doit son nom, selon une légende, à Saint-Véran, qui fut évêque de Cavaillon au 6e siècle (585-589), et délivra les campagnes des environs de la Fontaine du Vaucluse d'un dragon qui exerçait ses ravages, en le menant sur le mont Luberon et en lui ordonnant de s'éloigner.
Le monstre, s'élevant dans les airs, vint s'abattre dans la montagne de Saint-Véran et les habitants du lieu, informés du miracle par les bergers venus de Provence, l'été, donnèrent à leur pays le nom du saint évêque.

À voir également dans le département

Notre-Dame du Laus, « refuge des Pêcheurs »

placeSaint-Étienne-le-Laus – Hautes-Alpes 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
Habitat traditionnel, quartier du Villard

Saint-Véran, plus haute commune d’Europe

placeSaint-Véran – Hautes-Alpes 
label Records : Les + et les -  
Habitat traditionnel, quartier du Villard

Saint-Véran, le pays où le coq picore les étoiles...

placeSaint-Véran – Hautes-Alpes 
label Bastides, Villes & villages  

La Fontaine Pétrifiante de Réotier

placeRéotier – Hautes-Alpes 
label Archéologie et vieilles pierres  

Nos partenaires