logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Provence Alpes Côtes d'Azur / 84-Vaucluse / Le mur de la peste / imprimer l'article
Pays de Sorgue – Vaucluse

Le mur de la peste

Sur le plateau de Vaucluse chemine un mur témoin de la grande peste de 1720 qui fit périr plus d’un cinquième de la population du Comtat.
En 1720, le Grand Saint-Antoine, bateau venu du Levant, introduit la peste à Marseille. Très vite, l’épidémie se propage en Provence et atteint Apt. Pour l’empêcher d’entrer dans le Comtat Venaissin, le vice-légat du Pape fait construire une muraille en pierre sèche de Monieux au Nord jusqu’aux Taillades sur la Durance.
Début 1723, lorsque tout danger de contagion est écarté, le mur est abandonné.
Ce mur de la peste, dénommé à la fin de l'épidémie « ligne de la malédiction », suit sur 25 km la crête des monts de Vaucluse. Il débute au Pas du Viguier au sud des gorges de la Nesque et se termine à la ferme de la Baume au sud de Cabrière-d'Avignon.
Il a été construit en pierre sèche à l'aide des pierres trouvées sur place. L'assemblage est grossier et irrégulier et très souvent bancal. Laissé totalement à l'abandon à partir de 1723, il n'en restait qu'un tas informe de cailloux lorsqu'en 1986 des passionnés entreprennent d'en faire le relevé.
Après 30 jours d'inventaire, des chantiers de bénévoles totalisant 120 jours de travail (entre 1986 et 1992) vont en assurer la restauration aux deux extrémités.
Depuis 1986, l'association « Pierre Sèche en Vaucluse » a entrepris le relevé du « mur de la peste » et des aménagements qui l'accompagnent, la restitution de parties accessibles aux promeneurs et l’ouverture d’un sentier historique traversant les Monts de Vaucluse. 

L’itinéraire donné par l’association « Pierre Sèche en Vaucluse »
Prendre le chemin des Esperelles en face de l’école. Suivre le GR de Pays (jaune-rouge) jusqu’au poteau Chante-Perdrix. De là, suivre le GR 6 (blanc-rouge) jusqu’au poteau appelé Le Mur de la Peste. Longer le Mur de la Peste (face à la propagation de la peste en Provence, le Vice-Légat du Pape décide en 1721 de protéger le Comtat Venaissin par une muraille de 27 km). On y découvre  régulièrement des guérites et des abris (fourrage et repos des soldats) pour rejoindre un autre poteau La Citerne. Puis continuer sur le GR 6 en direction de Fontaine-de-Vaucluse et le poteau Valette. Poursuivre par le balisage jaune et rejoindre le poteau La Bastide rouge, et prendre la direction de Lagnes, par le GR de Pays des Monts de Vaucluse (jaune-rouge).

Ne pas manquer la visite du village de Lagnes, rejoindre le parking.

Maison du Tourisme
Place de la Liberté, 
84800   L'Isle sur la Sorgue
Tél. : 04 90 38 04 78

contact@oti-islesurlasorgue.fr
www.oti-delasorgue.fr 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités