logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 11-Aude / Notre-Dame d'Alet, abbaye cathédrale / imprimer l'article
Alet-les-Bains - Aude

Notre-Dame d'Alet, abbaye cathédrale

Au cœur même de la cité médiévale d'Alet, l'abbaye-cathédrale Notre-Dame d’Alet se situe sur la voie d'accès à la Haute Vallée de l'Aude. 

Les origines de cette abbaye bénédictine sont inconnues : sa fondation est attribuée au comte de Razès, Béra et son épouse Romille en 813 mais le document rapportant ces informations est contestable. 

Très sollicitée pour son rôle stratégique, son histoire semble se résumer à une succession de querelles et de conflits : par exemple, au XIe siècle, elle est ravagée par le comte de Carcassonne, puis en 1119, les droits d'Alet sur l'abbaye de Saint-Polycarpe sont reconnus au détriment de l'abbaye de Lagrasse. 

Le XIIe siècle marque son apogée, l'abbaye est très influente, attirant de nombreux pèlerins grâce à ses reliques de la Sainte Croix. 

Mais dès le XIIIe siècle, elle connaît une nouvelle période difficile notamment avec l'épisode de l'élection d'un nouvel abbé en 1197 : Bertrand de Saissac.
Tuteur du jeune vicomte de Béziers Raimond-Roger, il n'hésita pas à faire irruption dans l'abbaye, à déterrer le corps de l'ancien abbé et à le remettre sur la chaire abbatiale pour imposer l'élection d'un de ses amis, l'abbé Boson. 

Les conséquences de la croisade contre les Albigeois affaibliront beaucoup l'abbaye à travers les conflits avec l'archevêque de Narbonne, et les confiscations de biens. 

Elle connut un regain inespéré à partir de 1318 en étant choisie comme siège d'un nouvel évêché pour lutter contre les réminiscences du catharisme.
Les évêques vont agrandir la vieille abbatiale romane afin de la transformer en une grande cathédrale gothique.
Comprise dans les remparts de la ville, elle fut détruite lors des guerres de religion.
Elle ne fut jamais vraiment reconstruite, les évêques utilisèrent l'ancien réfectoire comme lieu de culte.
Son histoire fut encore marquée par la figure de Nicolas Pavillon dont l'action illustra la Réforme catholique du XVIIe siècle. 

Bien que la dégradation du monument ne cessa de se poursuivre, elle devint très rapidement une source de curiosité pour les érudits, avant même d'être classée Monuments Historiques en 1889.

Abbaye d’Alet
Alet-les-Bains
Tél. : 04 68 69 93 56
mairie.alet@wanadoo.fr
http://info.aletlesbains.free.fr
www.payscathare.org
 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception !